pierrotlepecheur GobLog

Relâchez vos rêves

BANCA – Le canal de la honte

Il existe à Banca ( Nive des Aldudes ) une petite centrale électrique alimentée par un canal de dérivation d’environ 1500 m. Si celui-ci était géré convenablement, tout irait bien.

Malheureusement, bien sur, la tentation est trop forte de turbiner à bloc en ne laissant à la rivière que la portion congrue. Par le passé, j’ai déjà vu à maintes reprises la rivière « agoniser » en période d’étiage, alors que le canal, profond de 2 m, débordait presque…

DSC03226  DSC03221

Les truites se sont adaptées tant bien que mal à cette situation dictée par l’appât du gain. Beaucoup d’entre elles ont migré petit à petit dans le canal, abandonnant pour leur survie leur bel habitat naturel. Depuis quelques années, des dizaines de farios ont donc colonisé cet « appendice » de la rivière, à l’instar des migrants que l’on retrouve dans la jungle de Calais…
En septembre 2015, il s’avère qu’un arrêté préfectoral a signifié en substance au gestionnaire que le débit de la Nive ne pouvait pas être inférieur à 0,55 m3/sec. Traduisez : « laissez s’il vous plait un peu d’eau à la rivière » …
 
Et bien, savez-vous ce que j’ai découvert hier ?

Ce débit minimal ayant sans doute été atteint, le canal a été fermé à ses deux extrémités, mais plein !!!! et donc transformé en eaux closes !!!!

DSC_2367

Depuis combien de jours, je l’ignore mais j’ai eu la nausée de voir ces pauvres poissons errer comme des âmes en peine à la recherche de l’eau courante et oxygénée qu’on leur a honteusement volé.
Bien sur, certaines d’entre elles ont déjà le ventre en l’air. Pour les autres, je ne leur donne pas 15 jours.

DSC_2366

Il aurait été surement trop simple de laisser une eau courante au fond du canal sur une profondeur de 30 cm … J’en viens presque à me demander, et ça n’engage que moi, si tout ceci n’est pas délibéré !

Je suis reparti de Banca écoeuré et les larmes aux yeux.

J’ai envoyé quelques mails aux instances compétentes et contacté un garde de l’AAPPMA ainsi que la mairie de Banca. Ces derniers ont, semble t’il, pris cette affaire au sérieux.

La survie de quelques dizaines de truites farios est maintenant entre leurs mains ….

 

« »

© 2017 pierrotlepecheur GobLog
Un goblog du reseau Gobages.net.