Voici le dernier outillage que je viens de terminer. Il reste quelques améliorations à apporter mais l’essai ne s’est pas trop mal déroulé … PS : remerciements à ma camerawoman préférée 😉

Jusqu’ici, je fabriquais ces bagues sur un petit tour, mais elles manquaient de finesse et de légèreté. J’ai donc imaginé ce petit outillage. Il est constitué d’une matrice en aluminium, et de deux poinçons en acier ( un pour l’ébauche et un pour la finition ). Je pars d’une bague en bronze tourné, de 1mm
Lire la suite…

Il y a quelques années, surfant sur internet, j’ai ouvert la porte d’un site bien mystérieux : http://www.gillum.com dont le nom provient d’un illustre fabricant de cannes en bambou refendu et maître incontesté en la matière. Je ne sais plus combien de temps je suis resté lors de ma première visite sur ce forum mais lorsque j’ai éteint
Lire la suite…

Ne me demandez pas d’où m’est venue l’idée pour le moins farfelue de réaliser une canne à Tenkara en bambou refendu; sans doute mon attirance inconditionnelle pour les défis car la longueur d’une telle canne et la souplesse du bambou s’opposent ( à priori ) pour ce type de construction. Le poids tout d’abord est un
Lire la suite…

Bon, je me suis un peu creusé la tête et je crois que j’ai trouvé un indicateur de touche efficace et très facile à fabriquer. Je pars de plaques de foam à “2 balles”, oranges, blanches, jaunes ( certaines couleurs se verront mieux que d’autres en fonction de la rivière ) et d’épaisseur 1, 2
Lire la suite…

Pierre Pezon affirmait que les meilleures cannes en bambou refendu sont celles qui peuvent être construites d’un seul tenant. La ( ou les ) virole, en raison de son poids et de sa raideur est en effet un élément très “polluant” pour l’action de la canne. Bien entendu, ce type de fabrication doit être réservé aux
Lire la suite…

Cela faisait longtemps que j’avais ce projet dans un coin de la tête : un refendu monobrin pour pêcher les petits ruisseaux. Les viroles métalliques présentes sur la quasi-totalité des cannes en bambou nuisent beaucoup à leur action, en raison de leur poids et de leur rigidité. Pezon l’avait bien compris en vantant à juste titre
Lire la suite…

Mon meilleur pote, à qui j’ai dédié cette canne “maison” s’est retrouvé, au premier ferrage, avec seulement la poignée dans  la main. Casse nette. J’imagine comment il a du être dépité … Après examen, je n’ai pas tardé à comprendre mon erreur grossière qui a consisté à avoir pratiqué une légère réduction au tour de la section
Lire la suite…